Ghost Trackers French !

Le paranormal est notre terrain de jeux, alors partageons tous !
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une vie pour une poignée d’argent.

Aller en bas 
AuteurMessage
karameltendre
Traqueur(euse)
avatar

Messages : 240
Date d'inscription : 07/08/2012
Age : 51
Localisation : Tarn
Emploi/loisirs : Mère au foyer
Humeur : Bonne

MessageSujet: Une vie pour une poignée d’argent.   Mer 8 Aoû 2012 - 0:26

Une vie pour une poignée d’argent.

Myriam est une petite fille de 7 ans.
Ses parents sont très pauvres, si pauvres que les enfants fouillent dans les décharges pour trouver à manger.

Myriam :

Mitia, ma sœur ainée, avait quitté la maison il y a 18 mois, et elle me manquait beaucoup.
Ma maman attendait son 9 ème enfant.
Des gens lui avaient donné une avance sur le travail de ma sœur, elle était partie travailler aux Amériques.
Ma maman m’avait dit qu’un jour on se retrouverait toutes les 2.
Au début, on recevait du courrier mais, depuis quelques mois, on n'avait plus de nouvelles, elle m’avait dit aussi que c’était parce qu’elle devait avoir trop de travail.
Puis, des hommes sont venus parler à maman, et ils m’ont regardé.
Ce soir-là, maman m’a dit qu’ils avaient trouvé un travail pour moi et que je n’avais plus à fouiller les poubelles.
Elle m'a montré l’argent qu’ils lui avaient donné, en avance sur mon travail, elle en avait profité pour acheter à manger et quelques affaires pour le futur BB.
Ils devaient venir me chercher, une semaine plus tard, pour me montrer mon travail.
Quand la semaine fut passée, les hommes sont revenus pour me prendre, et là je compris que je ne reverrai plus ma famille, mais j’avais espoir de revoir ma grande sœur.
J'hurlais quand même car je ne voulais pas quitter mes frères et sœurs ainsi que ma maman.
Je l’appelais, la suppliais, je me rappelle qu'elle regardait la grosse épaisseur de billets qu'elle avait dans la main, tourna les talons sans rien me dire et claqua la porte derrière elle.
Les hommes me prirent de force et me jetèrent dans un camion, et avant de fermer la porte, il y en a un qui m'a dit :
"Ne pleure pas fillette car ta maman t'a vendue, maintenant tu nous appartiens".
Ils me firent passer des tests, ils appelaient ça un bilan complet, puis ils m’installèrent dans une chambre blanche, il y avait des tas de jouets, et je mangeais à ma faim.
Chaque jour, ils me demandaient de me peser,
Me donnaient tout ce que je voulais pour manger,
Même des Bonbons, car ils me disaient que je devais me remplumer pour mon futur travail.
Puis, un jour, un homme est venu pour me dire que je devais refaire des tests.
Depuis presqu' 1 mois que j'en faisais, j’en avais pris l’habitude.
Puis il regarda mes yeux et me fit des tas de compliments et il me proposa de faire un petit tour à la campagne puis dans des musées etc...
Je passais une journée féérique, c’étais un conte de fée que je vivais, pour, finalement, par la suite, vivre un vrai cauchemar.
Le lendemain, on me prépara pour une petite intervention.
Au moment des examens, ils m’avaient trouvé un petit souci de santé, mais rien de grave disaient-ils.
Arrivée à la salle d'opération, ils finirent les derniers préparatifs et puis je m’endormis.
Quand je me réveillais une douleur à la tête me fit pleurer mais au moment de pleurer une douleur encore plus violente se fit sentir.
Un bandage me cachait les yeux.
Que s’était-il passé ?
Puis j’entendis une bribe de conversation et là je compris ce qu’il m’était arrivé.
On venait de vendre mes yeux à un riche couple, leur fils avait eu un accident et il avait perdu la vue, et mes yeux devaient remplacer les siens.
Je compris que plus jamais je ne reverrai le visage de ma sœur, mais j'avais toujours l'espoir de l'entendre.
Un mois plus tard, on me prépara pour une autre intervention, et quand je me réveillai une douleur à mon coté droit me fit hurler.
On me donna quelques calmants, et une piqûre pour dormir.
Je savais maintenant, que jamais je ne reverrai ma sœur, je venais de comprendre qu'elle n’était plus de ce monde.
Aujourd’hui, je vais avoir une autre intervention, la dernière remonte à 5 mois, je sais que je vais rejoindre ma sœur auprès du Père éternel.
Je les entends parler, ils ne se cachent plus.
Ils on besoin de mon cœur et vont récupérer mon dernier rein, et je ne sais pas quoi encore ?
Ma mère m'a vendu pour une poignée d’argent à des monstres, j’ai su qu'elle était au courant de ce qu’ils allaient faire de moi.
Elle m'a vendu entière pour qu’ils me vendent par petits bouts.
Je les entends, ils me disent qu’ils me mettent l’anesthésie, j’entends maintenant un bruit sourd, le sommeil m’envahit.
Je ne reverrai jamais le jour, ni la vie, je m’endors pour ne plus jamais me réveiller.

J’avais 7 ans et la vie devant moi, je ne souhaite qu’une chose maintenant, c’est que ma vie aide les autres enfants à vivre, comme ça je ne l’aurais pas perdue en vain.

Vivez enfants du monde, vivez pour moi qui n’ai pas eu la chance de vivre.


© Marie-Pierre Gautier Charente

Texte publié sur :

Texte participant au concours annuel 2012 de LA LAMPE DE CHEVET


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.emoticones-et-cie.net/index.php
 
Une vie pour une poignée d’argent.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ghost Trackers French ! :: Ghost Trackers French :: La Villa Fantomatique :: La Bibliothèque-
Sauter vers: